Défendez le droit d'asile !

Observatoire de l'Asile en Isère

L’Observatoire de l’ASile en ISère – OASIS - a choisi d'apporter un éclairage local à la question de l’asile. En effet, la multiplicité des acteurs impliqués, aussi bien institutionnels (OFII, Préfecture, OFPRA, CNDA etc.) qu'associatifs, la mobilité de cette population dans l'offre d'accueil comme son extrême vulnérabilité en justifie une connaissance plus fine pour mieux cerner les besoins et l’accompagnement utile ou nécessaire.

L'Observatoire a pour objectif de combler cette insuffisance. Les dispositifs dont relèvent les demandeurs d’asile s’inscrivent au cœur de plusieurs politiques publiques (hébergement, santé, social…). Il est difficile d’accéder à une information statistique fiable du fait de la nature hétérogène que constitue la population des demandeurs d'asile.

L'observation des conditions d'accueil et de suivi des conditions de vie des demandeurs d'asile est indispensable pour que les pouvoirs publics puissent définir des politiques d'accueil adaptées aux besoins et respectueuses des engagements pris par l’État en signant la convention de Genève (1951). Les dispositifs d'observation institutionnels sont cependant insuffisants notamment par manque de cohérence dans les données observées.

Les associations détiennent une partie de cette connaissance mais agissent dans des champs d'action définis : l'aide alimentaire, la santé, l'hébergement, la procédure d'admission au séjour des demandeurs d'asile, l'aide juridique aux déboutés, l'aide à l'insertion des réfugiés, etc. La connaissance n'est donc pas centralisée et il y a de réelles difficultés à avoir une vue globale des problèmes rencontrés par les demandeurs d’asile et des soutiens qui leur sont apportés. Ceci nuit évidemment à la cohérence des actions des associations, mais aussi à une meilleure connaissance des difficultés rencontrées. Or, dans une période où il est nécessaire de veiller à une utilisation optimale des moyens, cette mauvaise connaissance se traduit aussi par une multiplication des structures, des dispositifs d’intervention et éventuellement par des redondances, alors que, par ailleurs, des besoins ne sont pas couverts.

Les associations responsables de l’accueil et de l’accompagnement des demandeurs d'asile, par leur proximité avec le terrain et leur connaissance fine des parcours migratoires, des conditions de vie, des projets individuels et des difficultés des demandeurs d’asile, sont qualifiées pour répondre à ce besoin de connaissance individualisée du public.

La démarche de mise en commun de la connaissance est, en outre, enracinée dans l’action associative organisée en réseaux.

Le projet est porté par l'association Accueil Demandeurs d'Asile (ADA) qui, en 2012, associée à La Cimade, a créé l'Observatoire à partir d'un réseau associatif déjà mobilisé de façon informelle autour de deux missions d'observation des pratiques préfectorales.

Cet observatoire se veut être un outil de diagnostic précis et de données  permettant de restaurer un accueil digne et respectueux de ceux qui demandent le bénéfice d'un des principaux outils de protection des droits de l'Homme : la Convention de Genève sur les réfugiés.

L'observatoire de l'Asile en Isère met à votre disposition :

Vous êtes ici : Accueil Observatoire de l'Asile en Isère