Les habitants du squat du Village Olympique dans l'attente

  • Imprimer

La trentaine d'habitants de la tour du CROUS au Village Olympique – essentiellement des demandeurs d'asile et des réfugiés somaliens, érythréens et soudanais – s'est vu accorder un délai jusqu'au 12 avril par le juge d'exécution pour quitter le bâtiment squatté.

D'autres recours sont en attente d'audience. Une expulsion conduirait à une reprise de l'errance, alors que les situations administratives des habitants se dénouent petit à petit grâce à la stabilité offerte par le squat et ses soutiens, et par le suivi administratif de l'ADA. Nous espérons que l’État saura enfin faire preuve de compréhension.

Un article sur la vie à l'intérieur du squat.