Défendez le droit d'asile !

Des familles toujours à la rue malgré des injonctions du tribunal

Le Bilan des référés libertés que nous avons déposés avec La Cimade en matière d'hébergement est édifiant. Sur les 23 référés déposés, seuls trois  ont  obtenu  gain  de  cause.  Il  s’agissait  dans  les  trois  cas  de  famille avec  enfants  en  bas  âges.  Sur  ces  trois  familles,  seule  une  a  obtenu  un hébergement. Les deux autres sont encore à la rue, près de trois mois après la décision.  Force  est  de  constater  que  le  droit  à  l’hébergement  d’urgence n’est  pas  inconditionnel,  que  le  droit  à  l’hébergement  des  demandeurs d’asile  n’est  pas  garanti  et  que  les  personnes  vulnérables  ne  sont  pas épargnées.

Au-delà  de  ces  constats,  l’absence  de  mise  à  l’abri  des personnes entraîne des situations dramatiques. Des  familles, confrontées à l’absence  d’hébergement,  n’ont  eu  d’autre  choix  que de  placer  leurs enfants en pouponnière. D’autres ont probablement choisi de quitter l’Isère pour  tenter  de  déposer  leur demande  d’asile  en  des  terres  moins inhospitalières.

Trois injonctions du Tribunal Administratif, aucune exécution par la Préfecture de l'Isère.
Si nous ne réussissons pas à appliquer le droit que reste-t-il à notre démocratie ?


Lire le communiqué de presse

Vous êtes ici : Accueil Association ADA Communiqués Des familles toujours à la rue malgré des injonctions du tribunal