Défendez le droit d'asile !

Reconnaissances de protection internationale: l'Europe, terre de contrastes!

Le site d'Eurostat – l'organisme européen de publication des statistiques – a diffusé des données arrondies sur les décisions de reconnaissance de protection internationale pour les neuf premiers mois de 2016 dans l'Europe des 28.

Ils montrent des disparités importantes dans la proportion d'accords et de rejets.

L'OFPRA a 63 300 décisions au total sur 9 mois en 2016, dont 49 000 décisions adultes. Le taux d'accord global est de 32,2% (mineurs compris), mais tombe à 26,4% si on ne tient compte que des décisions pour les adultes.

Pour ce qui est de l'Europe, les écarts sont importants: 470 000 décisions favorables ont été prises dans l'ensemble de l'Europe, dont 62% par l'Allemagne seule, où le taux d'accord atteint 60% – bien supérieur à la France, en valeur absolue comme en proportion... La France, qui accueille des nationalités différentes que l'Allemagne, se distingue aussi en cela qu'elle reconnaît plus de protections à des nationalités comme l'Albanie, le Kosovo ou d'autres pays considérés comme sûrs que son voisin d'outre-Rhin.

Statistiques et cartographie: Gérard SADIK, coordinateur Asile, La Cimade

 Accroissement des stocks

38 015 dossiers adultes étaient en instance à l'OFPRA au mois de septembre – 3 225 de plus qu'en janvier 2016. Le délai moyen prévisible est de 283 jours. Ce sont les dossiers de demandeurs afghans, haïtiens, soudanais, albanais et bangladais qui représentent l'essentiel de ces stocks.

L'Allemagne est aussi confrontée à des stocks importants, mais dans une proportion bien supérieure: 461 845 dossiers sont en instruction en octobre 2016, soit 53% de plus qu'en janvier 2016. De leurs cotés, la Suède, l'Autriche ou les Pays Bas ont réduit de façon conséquente leur dossiers en instance.

Vous êtes ici : Accueil Association ADA Reconnaissances de protection internationale: l'Europe, terre de contrastes!